KENDO

What is Kendo?

Kendo (剣道) can be translated as “the way of the sword”, which highlights techniques carried out with the shinai, the bamboo sword. The shinai is treated as a real sword, and as such, is handled with care and respect.

Practice of Kendo

During sessions of keiko or training, practitioners wear gi and hakama, put on armor, or bogu, and are trained in techniques and cuts used in kendo.  Such practices usually begin by warming up and footwork exercises and are led by experienced kendoka or sensei. Later, more experienced players will participate in armor training and finish with jigeiko, a kind of freestyle combat. 

The shinai is used to strike 4 main points to achieve a point (ippon): men (the top of the head), kote (the forearm), do (the abdomen) and tsuki (a thrust to the neck). Kiai, a loud shout at the time of the strike, is an important part of the strike, along with fumikomi, or stomping footwork. 

Philosophy of Kendo

Kendo not only refers to techniques of the sword, but also serves in the development of the spirit or character of the individual. As such, kendo trains both the mind and the body and ensures the union in harmony of the two.

The training of the mind is evident in the practice of mokuso, meditation, at the beginning of keiko, but is also present in other principles governing kendo, such as ki ken tai ichi. In simpler terms, this phrase emphasizes that during the strike against the opponent, the spirit (Ki), the sword (Ken) and body (Tai), have to act in unison, as one (ichi). Zanshin, the continued awareness of your surroundings, as well as seme, one’s confidence and intimidation of the adversary, are also important.

For more information on training at McGill Kendo Club, check out the OUR TRAINING section.

Competitions

 Along with taking part in regular keiko, kendoka also enter competitions or tournaments called taikai. A central part of taikai are the shiai, 1-on-1 matches between kendoka which usually last from 3 to 5 minutes. In order to win, one must score 2 valid points first within the allocated time, but matches can end with a draw or continue on to encho, or overtime, if no ippon was scored. There are various taikai which university students and kendoka of all levels can enter. One of the most renowned worldwide is the World Kendo Championship every 3 years (next one taking place in 2021 in France).

Here is a list of diffrerent tournaments in which our club participates annually :

  • Eastern Canada Intercollegiate Tournament (January/February)
  • University of Toronto Tournament (March)
  • Grandby Tournament (April)
  • Quebec Open (June/July)
  • JCCC Senior Open (November)
  • + Montreal local tournaments and more!
Latest tournament results and accomplishments by our members

Gradings and progression

Another concept around which taikai can be organized is the grade of the kendoka. The grade is often sought by practitioners to cement their effort in the practice of techniques. Within the first years of practicing kendo, the student may obtain a grade ranging from 6th ‘till 2ndkyu through the internal examinations held at McGill Kendo Club. Doing so would mean that the player has a basic understanding of the main cuts and footwork in kendo, as well as fighting spirit, often shown by kiai.  All subsequent grades (1stkyu and up) are awarded when a student passes the grading examinations organized by the Canadian Kendo Federation.


Qu’est-ce que le Kendo?

Kendo (剣道) signifie la « voie du sabre ». C’est un art martial japonais pratiqué par un kendoka. Armé d’un sabre en bambou, le shinai, et protégé par une armure, le bogu, le kendoka s’entraîne à effectuer un ensemble de techniques et de tactiques de combat au sabre… mais pas seulement cela. Il s’entraîne également à fortifier son esprit et à être en harmonie avec son corps. En effet, le ki-ken-tai-ichi est un concept majeur du kendo selon lequel l’esprit (ki), le sabre (ken) et le corps (tai) doivent être unis (ichi) lors de l’exécution d’une technique. De nos jours, il existe de nombreuses compétitions de Kendo au niveau local, national et international pour ceux qui veulent mesurer leurs compétences à travers un shiai (un match de kendo).

La pratique du Kendo à McGill

 À McGill, la pratique du Kendo se fait deux ou trois fois par semaine. Les débutants sont introduits au kendo commençant par les concepts de base. Ils n’ont pas besoin de bogu. Ils apprennent les règles d’étiquette au kendo ainsi que les techniques de sabre de base avec un shinai.  Les quatre techniques de base au Kendo sont Men (tête), Kote (avant-bras), Do (torse) et Tsuki (gorge). Les techniques plus avancées combinent ces techniques de base.

Après trois à quatre mois de pratique, les débutants peuvent emprunter un des bogus du club et se joindre aux pratiques des kendoka plus avancés.

En général, les pratiques commencent avec un échauffement dirigé par un des kendoka, puis les diverses techniques sont pratiquées. Dans les 30 dernières minutes de la pratique, se déroule le ji-geiko (combat libre). Durant le ji-geiko, le kendoka doit effectuer correctement les techniques qu’il vient d’apprendre dans le cadre d’un match libre.

Pour plus d’informations sur nos séances de pratique, visitez la page NOS ENTRAÎNEMENTS!

Les grades au Kendo

Comme dans de nombreux arts martiaux, il existe différents grades au Kendo.

Pour les débutants, les grades vont du 6e Kyu au 1er Kyu (le plus élevé). Ces grades sont obtenus au moyen d’un examen organisé par le dojo. À McGill, on peut obtenir son grade après trois à quatre mois de pratique. À ce moment-là, les débutants peuvent obtenir un grade entre 5e Kyu and 2e Kyu.

Puis, il existe des grades pour les kendoka confirmés. Ces grades vont de 1er Dan à 8e Dan.

Au Canada, on peut obtenir les grades de 1er Kyu et de 1er Dan au 8e Dan, en passant un examen organisé par la Fédération Canadienne de Kendo.

Les compétitions de Kendo

 Les compétitions de Kendo donnent l’occasion de se mesurer à d’autres kendoka. Il existe de nombreuses compétitions au niveau local, national and international.

Le championnat du monde de Kendo prend place tous les trois ans. Le prochain championnat sera à Paris en 2021.

Au niveau universitaire, il y a de nombreux tournois interuniversitaires. Ces tournois permettent de combattre des kendoka du même âge, mais surtout de rencontrer des kendoka de différentes régions.

Au cours des compétitions, il y a différentes divisions. Les divisions peuvent varier d’un tournoi à l’autre. En général, il y a une division individuelle pour les hommes, une division pour les femmes, une division pour les équipes, et une de division pour chaque grade.

Voici une liste des tournois auxquels McGill Kendo participe annuellement :

  • Tournoi intercollégial du Canada-Est (janvier/février)
  • Tournoi d’université de Toronto (mars)
  • Tournoi de Grandby (avril)
  • Tournoi de Québec (juin/juillet)
  • Tournoi de JCCC (novembre)
  • + tournois locals de Montréal et bien plus!
Distinctions et prix remportés par nos membres
Create your website at WordPress.com
Get started
%d bloggers like this: